Mai 25 2020

Renaissance du théâtre aprés le Covid-19

La paralysie actuelle du secteur culturel nous oblige à repenser la stratégie de production et de distribution des projets théâtraux prévus pour la prochaine saison. L’incertitude, tant dans ce secteur que dans beaucoup d’autres, rend nécessaire l’évaluation de mesures qui, peut-être avant la COVID-19, auraient été rejetées.

Aujourd’hui, au théâtre, nous partageons des objectifs bien spécifiques en matière de spectacle vivant : fidéliser le public, attirer de nouveaux spectateurs, donner du travail à divers professionnels et promouvoir leurs talents. Des directeurs de grands théâtres aux entreprises technologiques comme Applaudi, nous sommes tous confrontés au même défi.

La seule chose qui est claire dans la stratégie que nous adoptons est l’obligation de mettre en œuvre des mesures de sécurité en termes de prévention de la pandémie, tant pour les spectateurs que pour le personnel. C’est sur ce point que nous attendons, peut-être et surtout, une aide de l’administration. Pour tout gestionnaire d’un espace public, la responsabilité d’organiser ces mesures est extraordinaire, tout comme le risque de les concevoir de manière inadéquate.

Il est encore prématuré de planifier, il est plutôt temps de donner un nouveau regard sur les choses et d’être courageux face à ces mesures, même si c’est sur une feuille de papier.

 

Comprendre le public

 

Les mesures suivantes sont quelques solutions qui pourraient être prises à titre expérimental. L’important est de pouvoir évaluer leur potentiel à court terme. Il est également important d’avoir l’aide de professionnels externes (en profitant de leur disponibilité en ce moment) pour explorer des propositions viables.

Nous devons être ouverts à la collaboration. Bien que personne n’ait jamais connu une telle crise, vous devez bénéficier du soutien de professionnels qui ont une affinité pour l’innovation, qui ont de l’expérience dans les différentes disciplines qui vous sont utiles et qui ont l’habitude d’avoir un impact conséquent. Ce sont ces types de personnes qui gèrent les situations de crise avec la meilleure efficacité. Les responsables de projets culturels doivent avoir un chef de projet qui non seulement comprend la mission artistique mais qui sait aussi travailler en étroite collaboration avec des consultants en technologie et des spécialistes du marketing numérique.

Le plus judicieux serait de réunir l’ensemble du secteur, mais la structure complexe de notre industrie, tant en Espagne que dans d’autres pays européens, ne rend pas ce défi facile. Il est préférable de ne pas compter sur ce type de solutions magiques et de se mettre au travail.

Adhérer, s’associer, collaborer…cela semble être évident !


Dans tous les cas, il faut être « connecté » et commencer à créer des contenus numériques de qualité.

 


Un vide à combler

 

En termes de contenu, l’avantage pour le créateur est que, dans le monde touché par le virus, la tâche de comprendre le public est simplifiée. Au cours des prochains mois ou même des prochaines années, le public mondial deviendra plus homogène dans ses perceptions. Qu’il s’agisse d’un quartier de Barcelone ou de l’ensemble de la communauté des utilisateurs d’Instagram, nous avons plus que jamais des points communs : la peur, le désir, la souffrance, la frustration, mais aussi la gratitude, l’admiration, l’amour et l’amitié qui sont quelques-unes des émotions communes partagées par tous les individus à travers le monde. Notre public est à la fois plus sensible et plus réceptif. La crise économique, les conflits politiques mondiaux et l’environnement sont les véritables préoccupations. Le public est là, désorienté, mais ouvert à l’adoption de changements. Leur fenêtre sur le monde est presque entièrement constituée par le téléphone portable et la télévision. Cette réalité est bien plus qu’une tendance, c’est très probablement le début d’une nouvelle ère.

Les vidéos elles-mêmes, téléchargées quotidiennement sur la plateforme par des milliers d’utilisateurs, peuvent être l’un des points de départ importants pour de nouveaux contenus de théâtre numérique avec un budget restreint. Sur le plan conceptuel, le théâtre fournira un commentaire, un point de réflexion sur toute cette énorme quantité de matériel. Ce type d’analyse est essentiel pour stimuler une réflexion, nécessaire pour digérer la réalité changeante. Il existe un public qui a besoin d’Internet pour s’offrir un contenu plus conforme à ses besoins.

Quant à la bonne utilisation des réseaux sociaux établis, il est possible de les utiliser pour vérifier la réaction du public avant de commencer la création d’une œuvre. Cela fait partie du processus de distribution avant le début de la production du spectacle. Parmi les nombreuses possibilités, il est possible de publier des messages avec les phrases clés d’un ouvrage. L’idée est de promouvoir la création de nouveaux textes, de créer des liens de collaboration entre les dramaturges et les autres créateurs au sein du théâtre et de connaître l’impact potentiel sur le public.

 

Chaque spectateur compte

 

Aller au théâtre peut rapidement devenir une activité privilégiée.  Pour les spectateurs qui ne peuvent pas assister à un spectacle en personne, un accès payant est fourni via le streaming. Il est important d’attirer l’attention du spectateur en investissant dans ce type de technologie. Dans ce domaine, la qualité de l’enregistrement en direct est la clé. Idéalement, il devrait y avoir plus d’une caméra, située le plus près possible de la scène. Les vidéos des représentations, sous-titrées, seraient disponibles sur une plateforme numérique de recherche théâtrale, et pourrait aussi servir de source d’inspiration pour les créateurs au niveau international.

 

Au-delà des solutions numériques, l’espace du théâtre, qui est obligé de maintenir seulement un tiers de sa capacité, pourrait offrir plus d’une représentation par jour. Tôt ou tard, il y aura également le théâtre en plein air, même si ce sont de courtes représentations sur les places principales des villes, elles seront essentielles pour maintenir le contact avec le public local. Le théâtre doit sortir en plein air, sur les lieux culturels des villes et toucher au plus près son publique. Dans un avenir très proche (phase 2 du processus de déconfinement), il sera légal de faire des événements en direct avec la participation de 400 personnes assises, ce qui indique que ce type d’activité est viable. Toutefois, si, pour des raisons de coût, il n’est pas possible d’organiser davantage de spectacles en direct à l’extérieur, des espaces publicitaires sous forme de panneaux LED peuvent servir de solution. La vidéo promotionnelle ou même la diffusion en direct d’un spectacle en cours du théâtre local serait un moyen d’inclure directement tous les citoyens dans le public, ce que confirme la PDG de Flowcity, Dagmara Lacka.

 

Le son immersif binaural ou 3D au théâtre

 

Les smartphones offrent des possibilités de transmission de spectacles enregistrés précédemment qui ont été très peu explorées. L’audio 3D est une technologie relativement simple qui permet d’enregistrer le son de manière à ce qu’il puisse être entendu à travers n’importe quel type de casque et perçu comme un son provenant d’une direction spécifique. La distance de la source du son est également variable, de sorte que l’effet sonore reproduit est celui d’un événement en direct. Le dialogue enregistré en 3D est très impressionnant.

 

Il existe des exemples très immersifs, particulièrement efficaces pour créer une atmosphère intime ou dangereuse, où le spectateur devient le témoin, voire le protagoniste d’une situation « réelle ».

 

Il est notable que l’audio 3D soit une technologie accessible aux personnes ayant des déficiences visuelles, et qu’elle ait le potentiel d’être une expérience théâtrale beaucoup plus satisfaisante que le théâtre conventionnel équipé d’une description audio classique. D’autre part, l’audio 3D a un potentiel particulier en termes d’utilisation en conjonction avec les lunettes de réalité virtuel, à cet égard elles pourraient devenir un outil pour les spectacles à budget élevé, tels que les comédies musicales ou les spectacles vivants. Ce type de service complété par un chat en direct avec les protagonistes serait comparable à l’expérience passionnante que représente la participation à un spectacle en direct. D’autre part, pour l’acteur et toute l’équipe qui l entoure, il serait gratifiant de voir un million de spectateurs les regarder en direct.

 

Financement

 

L’art a besoin d’un contact avec la société et pas seulement par le biais d’un appareil mobile. Une solution qui est complémentaire de l’autre. N’oublions pas qu’en attirant l’attention du grand public, nous nous ouvrons aux financements des sponsors. Un théâtre modernisé aurait beaucoup plus de chances de recevoir l’attention des ambassadeurs de la marque, car pour ce groupe, le trafic réel et le trafic en ligne comptent autant l’un que l’autre. Peut-être que le financement public devrait prendre en compte ses mêmes critères pour le calcul des subventions annuelles en les revoyant a la hausse.

Nous ne craignons pas que la mise en œuvre de solutions numériques nous éloigne du théâtre et de l´art en général, que du contraire !

Le théâtre a toujours su refléter la réalité de manière honnête et juste, bien que le défi à relever d’ici 2021 soit énorme, il n’y a pas d’autre choix que d’utiliser les solutions existantes, en tirant pleinement parti de leurs avantages.

Au jour d´aujourd’hui, pour la plupart des secteurs, la corrélation entre le réel et le virtuel est indissociable et est totalement compatible, c’est le plus confortable et le plus sûr pour l´élément primordiale et centralisateur de tout : notre public.

 

Derniers articles

Fév 17 2020 APPLAUDI, a été sélectionné pour participer à la IVe édition du Programme d’Accélération des Entreprises du pôle Touristiques de la Costa del Sol

Le programme débutera le 19 février prochain, à 10 heures, au siège de Malaga. Le Costa del Sol Tourism Hub est un programme d'accélération...

Lire la suite

Fév 10 2020 Applaudi a été choisi comme l’un des 10 projets participant à l’appel de projets ONCE INNOVA Entrepreneurs

À la ONCE, nous nous sommes toujours engagés à être une organisation innovante, flexible et ouverte pour l'environnement entrepreneurial, et...

Lire la suite

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Fermer